À l’heure actuelle, l’esports suisse ne cesse de croître et touche un public toujours plus large. De plus en plus de projets innovants voient le jour, comme celui de noetic, unique en Suisse. Cette association fribourgeoise a esquissé les bases d’un centre de formation et d’encadrement, avec pour but principal d’encourager une pratique saine et responsable du jeu vidéo.

Au cœur de Fribourg, ce sont 200 m2  entièrement aménagés en conséquence qui ouvriraient leurs portes au grand public dès la rentrée scolaire, soit à la fin du mois d’août 2019.

Grâce à cette structure, noetic désire apporter un encadrement et un accompagnement professionnels à toute personne souhaitant s’initier, s’entraîner ou se perfectionner dans cette discipline.

En 2019, les jeux vidéo sont un phénomène socioculturel global, touchant plus d’une personne sur 5 en Suisse. Un tel concept sera donc plus que jamais d’utilité publique.

REPER Fribourg, une organisation de prévention et de sensibilisation aux addictions auprès des jeunes, contribue au projet en apportant sa collaboration à noetic. La structure a également reçu le soutien de la Ville de Fribourg pour le développement de son centre de formation.

Le 16 janvier, noetic a annoncé le lancement de son financement participatif sur la plateforme de la banque Raiffeisen. Afin d’atteindre son objectif, l’association a besoin du soutien de la communauté esportive suisse pour permettre au centre de voir enfin le jour.

Vous trouverez de plus amples informations concernant cette action à l’adresse suivante https://www.lokalhelden.ch/fr/noetic.

Si la SESF existe, c’est grâce à ses membres, c’est pourquoi il est extrêmement important pour nous d’aider à la promotion de leurs projets.

Dans ce contexte, l’initiative de crowdfunding de noetic est un immense pas en avant pour l’esports à Fribourg et, par extension, pour l’esports suisse.

Nous encourageons chaque personne intéressée par l’esports à envisager d’apporter son aide au projet, afin de soutenir noetic et les aider à atteindre leur objectif !

Boris Mayencourt

Président de la SESF