L’Esports Integrity Coalition, aussi connue sous l’acronyme ESIC, est une organisation créée en 2016, dont le but est d’endiguer, de prévenir, d’investiguer et de sanctionner toutes les formes de tricherie dans l’esports, inclus mais pas limité à, la manipulation de matchs et le dopage.

Pour atteindre ce but, la coalition compte déjà sur plusieurs partenariats, notamment des organes de régulation des paris. Son action s’exerce sur plusieurs points : la mesure des risques, la mise en place de réglementations, l’obligation de rédaction de rapports, et la prévention. Les principes qui sous-tendent cette action sont, l’intégrité et le respect de procédures équitables, l’éducation et la standardisation, la reconnaissance des sanctions, l’échange d’information et la confidentialité.

Le code anti-corruption et la régulation des paris de l’organisation étant référencés dans les standards d’arbitrage de la fédération, l’adhésion à la coalition devenait une évidence, afin de renforcer sa prise de position contre la triche et les abus dans l’esports.

“Notre mission de standardisation de l’arbitrage et d’assurance du fair-play en Suisse est alignée avec l’énoncé de mission de l’ESIC. La triche, sous toutes ses formes, n’a pas sa place dans l’esports suisse et nous nous réjouissons de travailler avec l’ESIC afin d’améliorer nos standards en la matière, conformément aux attentes de nos membres à ce sujet.”

Gabriel Ratano

Président de la Commission d’Arbitrage, Fédération Suisse d'Esports

La collaboration entre l’ESIC et la SESF repose sur ses buts de réglementation et de promotion de l’esports. Elle s’inscrit aussi dans son but de professionnalisation de la scène esportive suisse. Enfin, elle participe à l’effort international pour un esports juste, équitable et avec zéro tolérance pour la tricherie, quelle qu’en soit sa forme. 

Ian Smith, Commission de l’Intégrité de l’ESIC : “À un niveau global, le rôle des fédérations esportives prend de plus en plus d’importance, surtout au niveau des compétitions les plus basiques et c’est pour nous un honneur d’accueillir notre première Fédération en tant que membre de l’ESIC. La Fédération Suisse d’Esports et leur commission d’arbitrage en particulier, ont été proactifs et enthousiastes dans leur engagement envers nous, ont adopté notre code Anti-Corruption et ont assuré l’éducation de leur membres à ce sujet, se ralliant ainsi à la philosophie que nous essayons de généraliser dans le monde de l’esports. Nous accueillons donc cette fédération pionnière et nous espérons qu’elle soit la première d’une longue série, tandis que nous travaillons tous ensemble, afin d’assurer que l’esports conserve son intégrité compétitive.”

À propos de la Fédération Suisse d’Esports

La Fédération Suisse d’Esports, fondée le 1er Janvier 2008, est une association a but nonlucratif et comprend les associations esportives les plus actives en Suisse. Ses buts sont de promouvoir et professionnaliser l’esports, de créer et entretenir la communauté esportive, d’incorporer des règlements et établir une connaissance officielle pour l’esport en Suisse.
L’organisation tire sa fierté du fairplay, du pouvoir qu’elle donne aux joueurs et ne tolère pas la discrimination. La Fédération Suisse d’Esports est un membre fondateur de la Fédération Internationale d’Esports. La Fédération Suisse d’Esports est sponsorisée par Swisscom et Trojka Energy.

https://sesf.ch/fr/a-propos-de-la-federation/
press@sesf.ch